Rinuccini

Christopher LAVENAIR
Rinuccini

Titre de l’œuvre
Et il y aura la mer. n°1

Technique
Photographie

Dimension
100×65

Manifeste
J’observe à travers le paysage la matière dont sont faits nos souvenirs. La mer est une puissante source de souvenirs et fournit en abondance les sensations qui les font revenir à la surface. Ce rivage est un lieu incertain entre terre et mer, un paysage mouvant, à l’image d’une mémoire où rien n’est figé. Ce qui m’intéresse, c’est de tenter des recréer des paysages recomposés, qui montrent une mémoire à l’œuvre, faite de fragments, d’inversions, d’inventions, de sensations. Les formes géométriques s’inscrivent dans le paysage et servent de passages entre les différentes apparences.

Vote

(3 votes)